menu

Prix littéraire Montesquieu : Voltaire à l’honneur dans 2 ouvrages primés

Cette année, l’élection du Prix littéraire Montesquieu a su s’adapter en raison du contexte de pandémie de COVID-19, mais le confinement n’a pas empêché les membres du jury de délibérer comme prévu le 21 avril dernier et de transmettre par mail leur choix aux jurés-créateurs. Ce prix annuel a été créé en 2008 à l’initiative du Cercle des Amis de Montesquieu et de la Ville de La Brède afin d’évoquer le souvenir du philosophe brédois et de son époque.

Roger-Pol DROIT, lauréat 2020 du Prix Montesquieu

Parmi les 4 ouvrages sélectionnés, le jury a nommé « Monsieur, je ne vous aime point » de Roger-Pol DROIT, 13e lauréat du Prix littéraire Montesquieu (éditions Albin Michel).

Son roman évoque l’amitié impossible entre Voltaire et Rousseau, les deux géants des Lumières. Dans un XVIIIe siècle en effervescence, ils se lisent, s’écrivent, s’admirent. Avant le temps des déceptions, du mépris, des insultes, où finalement ils se haïssent à mort. Sans jamais se rencontrer…

L’auteur nous transporte de Paris à Genève, de Potsdam à Londres, de châteaux en auberges, dans les décors de l’époque de Montesquieu …

Comédie des sentiments, ce roman est une fête de grand style. On y apprend que, pour engendrer des idées, les icônes de la philosophie jouissent, souffrent et rêvent.

Roger-Pol Droit est philosophe, écrivain et journaliste reconnu. Normalien, agrégé de philosophie, docteur d’État, habilité à diriger des recherches, il a été professeur de philosophie, puis chercheur au C.N.R.S., où il a travaillé sur les représentations des autres chez les philosophes occidentaux. Parallèlement, il a publié des récits, romans et textes de fiction.

Un Prix spécial Bande Dessinée

Le hasard s’est glissé dans cette édition 2020 puisqu’un autre ouvrage sélectionné évoquait la fin de vie de Voltaire, sous la forme cette fois-ci d’un album dessiné de Philippe Richelle, scénariste, et du dessinateur Jean-Michel Beuriot : « Voltaire, le culte de l’ironie » (éditions Casterman).

Le jury a souhaité attribuer à cet ouvrage le premier « Prix Montesquieu spécial BD » pour l’intérêt du sujet et la qualité de la technique graphique (dessins au crayon, colorisés à l’aquarelle).

 

Des festivités repoussées

Chaque lauréat reçoit d’ordinaire le Prix Montesquieu au mois de septembre, lors de la manifestation  » Montesquieu et Nous « . Mais cette année si particulière oblige les organisateurs à revoir leur programmation et à faire des choix pour la sécurité de tous.

Le Maire de La Brède et le comité directeur du Cercle des Amis de Montesquieu, Sylvie Dufranc, Monique Brut et Alexandre de Montesquieu ont décidé de reporter d’une année l’édition 2020 des « Journées Montesquieu et Nous » et du « Salon du livre ». En accord avec les lauréats, le Prix leur sera remis en septembre 2021, lors d’une fête que tout le monde souhaite encore plus réussie.

 

Les autres ouvrages sélectionnés :    

  • « Des hommes d’honneur, trois destins de l’Ancien Régime » de Vincent HAEGELE,
  • « Le dernier des Condé, la vie romanesque d’un prince de France » d’Emmanuel MAURY,
  • « Sybille de Dietrich, une femme des Lumières en quête de liberté » d’Élisabeth MESSMER-HITZKE