menu

Autres démarches

Guide des droits et démarches des particuliers

Question-réponse

Comment signer une convention Anah pour un logement mis en location ?

Vérifié le 07 mars 2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Un particulier désirant mettre en location un logement peut signer une convention avec l'Anah pour bénéficier de réductions fiscales sur les revenus locatifs encaissés. Si des travaux sont nécessaires afin de rendre le logement habitable, il peut signer une convention avec travaux, ce qui lui donne droit à une aide financière pour les réaliser. En contrepartie, il s'engage à respecter plusieurs contraintes, notamment lors du choix du locataire.

Le conventionnement permet au propriétaire du logement d'obtenir une déduction fiscale sur les revenus fonciers tirés de la location, selon la localisation du logement et du niveau de loyer fixé dans la convention (loyer intermédiaire, social ou très social).

Par ailleurs, si le propriétaire recourt à l'intermédiation locative sociale , il peut percevoir une prime de 1 000 €, à condition que le loyer soit un loyer social ou très social, jusqu'au 31 décembre 2022.

 À noter

le logement conventionné avec l'Anah ne peut pas être un logement meublé, sauf si le propriétaire recourt à l'intermédiation locative.

En contrepartie, la convention impose au propriétaire :

Par ailleurs :

  • seules les conventions Anah à loyer social ou à loyer très social ouvrent droit à l'aide personnalisée pour le logement (APL) pour le locataire
  • lorsque le propriétaire veut donner son préavis (congé) au locataire durant la période de conventionnement, des conditions particulières s'appliquent,
  • lorsque le locataire quitte le logement durant la période de conventionnement, le logement doit être remis en location aux mêmes conditions, dans un délai maximum d'1 an après la notification du préavis (congé) du locataire.

Les démarches à effectuer dépendent de plusieurs critères :

  • la situation du logement (logement inoccupé ou déjà habité par un locataire),
  • et le niveau de loyer que vous souhaitez appliquer ("social ou très social", "intermédiaire").
  • La convention doit être signée par le propriétaire et l'Anah. Elle peut l'être avant la conclusion du contrat de location (bail), mais l'emménagement du locataire dans le logement doit intervenir le plus rapidement possible. La convention Anah doit être annexée à ce bail.

    Le conventionnement peut être obtenu en adressant à la délégation locale de l'Anah du département où se situe le logement. Il faut lui adresser :

      À savoir

    la convention doit être annexée au contrat de location (bail).

  • La convention doit être signée par le propriétaire et l'Anah. Elle peut l'être avant la conclusion du contrat de location (bail), mais l'emménagement du locataire dans le logement doit intervenir le plus rapidement possible. La convention Anah doit être annexée à ce bail.

    Le conventionnement peut être obtenu en adressant à la délégation locale de l'Anah du département où se situe le logement. Il faut lui adresser :

      À savoir

    la convention doit être annexée au contrat de location (bail).

  • La convention doit être signée entre le propriétaire et l'Anah. Pour demander le conventionnement Anah, il faut attendre le renouvellement du bail en cours, ou demander son renouvellement par anticipation.

    Le conventionnement peut être obtenu en adressant à la délégation locale de l'Anah du département où se situe le logement. Il faut lui adresser avant la date de renouvellement du bail ou au plus tard 2 mois après la signature du bail (ou sa prise d'effet ou son renouvellement) :

      À savoir

    la convention doit être annexée au contrat de location (bail).

  • La convention doit être signée entre le propriétaire et l'Anah. Pour demander le conventionnement Anah, il faut attendre le renouvellement du bail en cours.

    Le conventionnement peut être obtenu en adressant à la délégation locale de l'Anah du département où se situe le logement. Il faut lui adresser avant la date du renouvellement du bail, ou au plus tard 2 mois après la signature du bail (ou sa prise d'effet ou son renouvellement),

      À savoir

    la convention doit être annexée au contrat de location (bail).

Durée initiale

Une convention sans travaux a une durée d'au moins 6 ans.

Arrivée à son terme, la convention prend fin automatiquement, sauf si le propriétaire demande à l'Anah de la reconduire.

Prolongation

À la fin de la 1ère convention, le propriétaire peut demander à l'Anah de prolonger la convention pour une période de 3 ans, éventuellement renouvelables. La demande de prolongation doit être faite à l'aide d'un formulaire (avenant) adressé à l'Anah avant le terme de la convention en cours.

La convention sera reconduite pour 3 ans, dans les mêmes conditions (engagements du propriétaire, droit à l'avantage fiscal).

Signature d'une convention avec travaux

À la fin de la convention, le propriétaire peut demander à signer avec l'Anah une convention avec travaux. Ce nouveau conventionnement lui permettra de bénéficier de l'avantage fiscal du conventionnement, ainsi que des aides financières pour réaliser des travaux de rénovation.

Arrivée à son terme, la convention prend fin automatiquement (sauf si le propriétaire a fait une demande de prolongation dans le délai imparti).

Concernant le bail en cours, plusieurs cas de figure sont possibles, selon la date d'échéance du contrat de location :

  • Le bail doit être renouvelé aux conditions de la convention.

      À savoir

    les avantages fiscaux demeurent jusqu'au renouvellement du bail qui aura lieu après la fin de la convention.

  • Le propriétaire peut renouveler le bail à un loyer supérieur à celui fixé par la convention.

    Cette offre doit être faite au locataire au moins 6 mois avant la fin du bail :

    • par lettre recommandée avec avis de réception,
    • par acte d'huissier
    • ou remis en main propre contre récépissé ou signature au moins 6 mois avant la fin du bail.

    Le loyer proposé doit se référer aux loyers habituellement constatés dans le voisinage pour des logements comparables. Elle doit comporter des références de loyers :

    • 6 références minimum si le logement se situe dans une commune faisant partie d'une agglomération de plus d'1 million d'habitants,
    • 3 références si le logement se situe dans une autre zone géographique.

    Si la hausse de loyer proposée est :

    • inférieure ou égale à 10 % de l'ancien loyer, alors l'augmentation est étalée par tiers sur 3 ans.
    • supérieure à 10 % de l'ancien loyer, alors l'augmentation devra être étalée par sixième sur 6 ans.

Si le propriétaire veut contester :

  • le rejet de sa demande de convention,
  • ou la résiliation de sa convention pour non-respect de ses engagements,

il dispose d'un délai de 2 mois à partir de la réception de ces décisions pour faire un recours auprès de l'Anah, puis un recours contentieux auprès du tribunal administratif compétent (lieu où l'immeuble est situé).

Passé ce délai, aucune réclamation ne pourra être prise en considération.

Le conventionnement avec travaux permet au propriétaire d'un logement :

Par ailleurs, si le propriétaire recourt à l'intermédiation locative sociale , il peut percevoir une prime de 1 000 €, à condition que le loyer soit un loyer social ou très social, jusqu'au 31 décembre 2022.

En contrepartie, la convention impose au propriétaire :

Par ailleurs :

  • seules les conventions Anah à loyer social ou à loyer très social ouvrent droit à l'aide personnalisée pour le logement (APL) pour le locataire
  • lorsque le propriétaire veut donner son préavis (congé) au locataire durant la période de conventionnement, des conditions particulières s'appliquent,
  • lorsque le locataire quitte le logement durant la période de conventionnement, le logement doit être remis en location aux mêmes conditions, dans un délai maximum d'un an après la notification du préavis (congé) du locataire.

Condition liée au logement

Pour percevoir une subvention, vos travaux doivent être réalisés dans un logement datant d'au moins 15 ans.

Conditions liées au type et au montant des travaux

Pour percevoir une subvention, vous devez réaliser :

  • des travaux lourds de réhabilitation visant à résoudre une situation de logement indigne particulièrement grave ou de dégradation très importante (par exemple, votre logement fait l'objet d'un arrêté d'insalubrité ou de péril),
  • ou des travaux d'amélioration portant sur la sécurité de votre logement (sécurité liée au saturnisme),
  • ou des travaux d'amélioration portant sur la salubrité de votre logement (traitement de l'insalubrité ou de péril ne nécessitant pas de travaux lourds...),
  • ou des travaux d'amélioration portant sur l'adaptation de votre logement à la perte d'autonomie liée au vieillissement ou au handicap,
  • ou des travaux d'amélioration de la performance énergétique de votre logement.

Les travaux à réaliser doivent être d'un montant minimum de 1 500 € hors taxes.

Montant maximal en fonction de la nature des travaux

Nature des travaux

Montant maximal des travaux subventionnables hors taxes (HT)

Part de la prise en charge de l'Anah

Travaux lourds de réhabilitation de votre logement indigne ou très dégradé

80 000 €

35 %

Travaux d'amélioration pour la sécurité de votre logement

60 000 €

35 %

Travaux d'amélioration pour la salubrité de votre logement

60 000 €

35 %

Travaux d'amélioration de l'accessibilité de votre logement

60 000 €

35 %

Travaux d'amélioration de la performance énergétique de votre logement

60 000 €

25 %

 Attention :

les travaux ne peuvent commencer qu'à partir de la réception de la décision vous attribuant la subvention.

Conditions liées à la réalisation des travaux

Versement de l'aide

Le versement d'une subvention de l'Anah n'est pas automatique.

Le montant de la subvention dépend de nombreux facteurs comme par exemple la nature des travaux envisagés et leur montant.

L'Anah apprécie, en outre, l'opportunité de verser la subvention en fonction de l'intérêt économique, social, et environnemental du projet de travaux mais aussi en fonction des priorités locales.

En cas de décision d'attribution favorable, l'aide est versée une fois les travaux achevés.

Toutefois, il est possible de percevoir le versement d'une avance pour commencer les travaux. Pour cela, vous devez disposer de ressources très modestes et réaliser des travaux portant sur l'adaptation de votre logement à la perte d'autonomie.

Votre demande d'acompte doit être faite à partir d'un formulaire.

Formulaire
Anah : demande de versement d'un acompte pour commencer des travaux réalisés à la demande d'un propriétaire bailleur

Cerfa n° 13466*02

Accéder au formulaire (pdf - 73.3 KB)  

Agence nationale de l'habitat (Anah)

Lancement des travaux

Une fois que la demande a été accordée, vous êtes tenu de réaliser les travaux conformément au projet présenté.

Les travaux doivent être réalisés dans un délai de 3 ans suivant la date de la décision vous accordant la subvention.

Fin des travaux

Une fois les travaux terminés, vous devez présenter les factures à la délégation locale de l'Anah.

L'Anah intervient ensuite pour procéder au paiement de la totalité de la subvention (sauf cas de versement d'un acompte).

Les démarches à effectuer dépendent de plusieurs critères :

  • la situation du logement (logement inoccupé ou déjà habité par un locataire),
  • et le niveau de loyer que vous souhaitez appliquer ("social ou très social", "intermédiaire").
  • Si le locataire était déjà en place avant les travaux et que le contrat de location (bail) est toujours en cours, il faudra malgré tout en conclure un nouveau.

    La convention doit être signée par le propriétaire et l'Anah.

    Le conventionnement doit être demandé à la délégation locale de l'Anah dans le département où est situé le logement.

    Avant la signature du nouveau bail, il faut adresser :

    Après la signature du bail, il faut adresser :

      À savoir

    la convention doit être annexée au contrat de location (bail).

  • Si le locataire était déjà en place avant les travaux et que le contrat de location (bail) est toujours en cours, il faudra malgré tout en conclure un nouveau.

    La convention doit être signée par le propriétaire et l'Anah.

    Le conventionnement doit être demandé à la délégation locale de l'Anah dans le département où est situé le logement. Il faut lui adresser :

    Avant la signature du nouveau bail, il faut lui adresser :

    Après la signature du bail, il faut lui adresser :

      À savoir

    la convention doit être annexée au contrat de location (bail).

En cas de décision d'attribution favorable, l'aide est versée une fois les travaux achevés.

Toutefois, il est possible de percevoir le versement d'une avance pour commencer les travaux. Pour cela, vous devez disposer de ressources très modestes et réaliser des travaux portant sur l'adaptation de votre logement à la perte d'autonomie.

Votre demande d'acompte doit être faite à partir d'un formulaire.

Formulaire
Anah : demande de versement d'un acompte pour commencer des travaux réalisés à la demande d'un propriétaire bailleur

Cerfa n° 13466*02

Accéder au formulaire (pdf - 73.3 KB)  

Agence nationale de l'habitat (Anah)

Durée initiale

Une convention avec travaux a une durée d'au moins 9 ans.

Arrivée à son terme, la convention prend fin automatiquement, sauf si le propriétaire demande à l'Anah de la reconduire.

Prolongation

À la fin de la 1ère convention, le propriétaire peut demander à l'Anah de prolonger la convention pour une période de 3 ans, éventuellement renouvelables. La demande de prolongation doit être faite à l'aide d'un formulaire (avenant) adressé à l'Anah avant le terme de la convention en cours.

La convention sera reconduite pour 3 ans, dans les mêmes conditions (engagements du propriétaire, droit à l'avantage fiscal).

Arrivée à son terme, la convention prend fin automatiquement (sauf si le propriétaire a fait une demande de prolongation dans le délai imparti).

Concernant le bail en cours, plusieurs cas de figure sont possibles, selon la date d'échéance du contrat de location :

  • Le bail doit être renouvelé aux conditions de la convention.

      À savoir

    les avantages fiscaux liés au conventionnement demeurent jusqu'au renouvellement du bail qui aura lieu après la fin de la convention.

  • Le propriétaire peut renouveler le bail à un loyer supérieur à celui fixé par la convention.

    Cette offre doit être faite au locataire au moins 6 mois avant la fin du bail :

    • par lettre recommandée avec avis de réception,
    • par acte d'huissier
    • ou remis en main propre contre récépissé ou signature au moins 6 mois avant la fin du bail.

    Le loyer proposé doit se référer aux loyers habituellement constatés dans le voisinage pour des logements comparables. Elle doit comporter des références de loyers :

    • 6 références minimum si le logement se situe dans une commune faisant partie d'une agglomération de plus d'1 million d'habitants,
    • 3 références si le logement se situe dans une autre zone géographique.

    Si la hausse de loyer proposée est :

    • inférieure ou égale à 10 % de l'ancien loyer, alors l'augmentation est étalée par tiers sur 3 ans.
    • supérieure à 10 % de l'ancien loyer, alors l'augmentation devra être étalée par sixième sur 6 ans.

Si le propriétaire veut contester :

  • le rejet de sa demande de convention,
  • ou la résiliation de sa convention pour non-respect de ses engagements,

il dispose d'un délai de 2 mois à partir de la réception de ces décisions pour faire un recours auprès de l'Anah, puis un recours contentieux auprès du tribunal administratif compétent (lieu où l'immeuble est situé).

Passé ce délai, aucune réclamation ne pourra être prise en considération.

Élections départementales et régionales

Abstention record pour ce premier tour électoral. Mobilisons-nous pour le deuxième tour des élections départementales et régionales : Dimanche 27 juin au gymnase du centre...

Élections régionales et départementales

Découvrez les résultats de La Brède et du canton pour ce 1er tour : Élections régionales 2021 Élections départementales 2021

ÉLECTIONS : appel au volontariat

La ville de La Brède recherche des scrutateurs pour les élections départementales et régionales des 20 & 27 juin 2021. Pour assurer le bon...

Nettoyons La Brède, opération réussie !

Plus de 70 brédois dont beaucoup d’enfants ont participé samedi 29 mai à l’opération Nettoyons La Brède Chemin du Haut Reynaut. Il est essentiel...

Enquête Genese

Le service statistique ministériel de la sécurité intérieure réalise une grande enquête statistique sur le vécu et les opinions en matière de sécurité auprès...

Élections départementales et régionales

Changement de date et de lieu Le gouvernement a décidé de maintenir le scrutin en juin, mais en le décalant d’une semaine. Les élections...

COVID-19 : couvre-feu

Suite aux annonces gouvernementales du 14 janvier dernier, de nouvelles mesures sont mises en place jusqu’à la fin du couvre-feu, La mairie fermera au...

Hommage à Valéry Giscard d’Estaing

La Ville de La Brède s’associe à la journée de deuil national ce mercredi 9 décembre, à la mémoire de Valéry Giscard d’Estaing, ancien...

Comité consultatif : appel à candidatures

Le Comité consultatif va être renouvelé prochainement, vous pouvez poser votre candidature jusqu’au 10 décembre, par mail : secrétariat du maire. Composée de 27...

Rassemblement en hommage à Samuel PATY

Hommage national rendu ce mercredi 21 octobre à Samuel Paty, professeur d’histoire à Conflans Saint-Honorine, assassiné pour avoir montré des caricatures de Mahomet en...

La Brède nettoie la nature

DU 19 OCTOBRE AU 15 NOVEMBRE 2020 Suite à l’annulation de la journée Nettoyons la Nature du 26 Septembre, le Conseil Municipal des Jeunes...

Libération de Sophie Pétronin, dernière otage f...

Enlevée le 24 décembre 2016, dans le nord du Mali par un groupe djihadiste affilié à Al-Qaïda, cette femme de 75 ans dirigeait depuis une...

Le nouveau conseil municipal est installé

Lundi 25 mai, les membres du nouveau conseil municipal se sont réunis à la salle des fêtes pour élire le Maire et ses adjoints,...

Réouverture partielle des espaces publics

L’arrêté du Maire N° A2003-038 portant fermeture des ERP communaux et des espaces publics est abrogé : Équipements sportifs et culturels Les établissements sportifs...

Services municipaux : une nouvelle organisation de...

Après plusieurs semaines de fermeture de la plupart des services ou de la mise en télétravail d’une partie de ses agents, la Commune a...

Cérémonie du 8 mai

Compte tenu de la situation exceptionnelle liée aux mesures de confinement, la cérémonie de commémoration de la fin de la Seconde Guerre mondiale a...

Le Moustique tigre est de retour : privons-le d'e...

Peut-être l’avez-vous déjà remarqué dans votre jardin, les moustiques tigre sont de retour et malgré le confinement, nous pouvons agir contre leur prolifération. Chasse...

Signalez les personnes vulnérables

27/03/2020 – Le Centre Communal d’Action Sociale a activé une cellule de veille et mis en place un registre nominatif sur lequel vous pouvez...

Résultats des élections municipales

Dimanche 15 mars 2020, les brédois se sont exprimés et ont élu leurs nouveaux conseillers municipaux. La liste La Brède Ensemble conduite par Michel...

Passeport et carte nationale d'identité : des dé...

Depuis quelques années, la gestion des demandes de passeports puis des Cartes nationales d’identité a été transférée des services de l’État vers les collectivités....

partager la page

La brede

GRATUIT
VOIR